Forum de test et de sauvegardes.
 
        

Partagez| .

Fiche de présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Regarde !
Sweetie
vient de traverser le Miroir !


Fondateur PNJ
Messages : 107
Date d'inscription : 18/11/2014

© Switched Tales


MessageSujet: Fiche de présentation Mer 11 Jan - 10:54


Mercedes Sharmal Dan Derlíon
« Everything must end »
19 ans ∞ Chasseresse ∞ Saber de Fate/Stay Night.
   Hétérosexuelle ∞ Serveuse

Dans la catégorie Miss Défauts, on dit que je suis sur le podium. Alors, pour démentir cela, je vais faire le topo en 5 défauts.. Ce n'est énorme, hein, 5 défauts ? #espérance#. Bref. Commençons. « Susceptible. » Tu prends la mouche dès qu'elle passe et tu détestes avoir tord. Seule la vérité blesse, n'est-ce pas ? « Assurée. » Ce devrait être une qualité mais chez toi, ça vire au défaut majeur. Tu es tellement sûre de toi que tu fais des gaffes monumentales. « Arrogante. » Tu as ta fierté et tu te caches derrière un mur hautain et arrogant. Pourtant, tu ne tombes pas dans le cliche traditionnel : petite fleur fragile et brisée se cachant sous une armure d'arrogance suintante. Non, tu es bel et bien une sale gamine pourrie gâtée dans toute sa splendeur. « Gamine. » Les caprices, c'est une seconde nature chez toi. Tu aimes jouer à la gamine et tu le fais d'ailleurs très bien. « Individuelle. » T'encombrer d'un partenaire de chasse ? Pas question ! Il serait un boulet pour toi. Maintenant, citons 5 qualités. « Consciencieuse. » Tu aimes le travail bien fait. Tu détestes bâcler et tu vas dans les détails, même si ça te prends du temps. Faut croire que t'es un sacré phénomène. T'es impatiente mais tu es capable de perdre bêtement du temps parce que tu veux fignoler le travail. Tu es incohérente et tu le sais. Et malgré ta grande maladresse, tu fais toujours de ton mieux. « Franche. » Tu dis ce que tu penses et tu te fous complètement des conséquences. Même si ça te fout parf... souvent dans le pétrin. « Déterminée. » Quand tu as un objectif en tête, inutile d'essayer de te faire changer d'avis, tu iras jusqu'au bout. Sauf si tu te rends compte que ce n'est pas la bonne voie. « Discrète. » C'est inhérent à ton job de chasseuse de vampires.

Biographie
Mon histoire n'est ni triste ni particulièrement heureuse non plus. Juste banale, sans grands rebondissements. Mais avant de vous parler de moi, je pense qu'il est utile de vous parler de ma famille qui est, sans mentir, assez complexe. Mon père eut une première femme, qui donna naissance à un beau bébé blond. Qui disparu mystérieusement quelques années après. Sa mère en mourut de chagrin. Après de longues années de deuil, mon père se remaria et je fis mon arrivée dans cette famille recomposée. Fille de tavernier, je fis mes premiers pas parmi les clients, les chaises de bar et les tonneaux de bière. À Kalel, tout le monde me connaissait. J'étais la petite Sharmie voulait imiter sa maman en portant des plateaux débordants de verres pleins, la petite Sharmie qui arrivait à remplir un verre de bière avec plus de mousse que de boisson. Mais bon, dans le coin, tout le monde appréciait la petite Sharmal, qui gambadait joyeusement dans la taverne, avec ses cheveux blonds partant dans tous les sens.

Puis petite Sharmal est devenue grande. Je me mis à travailler comme serveuse dans la taverne familiale. Pour les habitués, je restais la petite Mercedes-Sharmal et beaucoup ne se lassaient pas de me taquiner à propos de ma petite enfance, où je renversais plus de boissons que je n'en servais. Il n'y avait ni vampires ni dieux dans mon quotidien. J'ignorais même jusqu'à leur existence. Jusqu'à ce fameux jour. J'avais sept ans, lorsque cet homme entra pour la première fois dans la taverne. Ce jour-là, c'était ma mère qui tenait le bar, mon père tenant compagnie à mon grand-père, occupé à brasser notre bière maison. Je ne me souviens plis très clairement de cet homme mais je me souviens qu'il était attirant. Il attirait directement l’œil comme un diamant capterait la lumière pour former son kaléidoscope étincelant. L'inconnu s'est directement installé au comptoir, face à ma mère. Il a commandé un verre de vin rouge. Puis il s'est mis à draguer ma mère. Elle l'a repoussé, bien sûr. Elle était mariée et avait une famille, après tout. Il s'est contenté de sourire face à son refus, a payé son verre et est parti.

Mais il est revenu. Trois mois plus tard. A nouveau, il a parlé à ma mère et elle l'a gentiment repoussé. A nouveau, il a sourit et il est parti. Enfin, c'est ce qu'on a cru. Nous n'avions plus de vin et ma mère est sortie en chercher. Elle est partie souriante et quand elle revint, elle avait changé. Quelque chose dans son comportement avait changé : elle sursautait au moindre bruit, essayait de se faire oublier, occupée à essuyer maniaquement les verres derrière le comptoir. Les mois qui suivirent, elle refusa de quitter la taverne. Puis un jour, l'inconnu revint et se dirigea, non vers le comptoir comme à son habitude, mais directement vers les cuisines. Là où se trouvait ma mère. Avec mon père et les autres serveuses, nous tentâmes bien évidemment de l'empêcher d'entrer, ce lieu étant interdit au non-personnel mais il nous écarta comme si nous n'étions guère plus puissants que des mouches. Le silence ce fit quand il passa la porte battante. Puis un cri brisa la bulle muette. Le cri de ma mère. Sans réfléchir, je fonçais. Pour la découvrir inerte dans les bras de l'inconnu, le sang coulant doucement des deux petites perforations à la base de son cou. L'inconnu avait les lèvres écarlates, retroussées sur des crocs saillants. Moi qui n'avait jamais cru au mythe du vampire, je dû me résoudre à accepter leur existence. Ce fut dur. Très dur. Surtout quand votre première rencontre avec eux se solde par une mort. Enfin, un meurtre, plus précisément. Le vampire nous regardait en souriant, mon père et moi. Mais il tenait dans ses bras ma mère, dont le sang ne cessait de couler.
« Elle n'aurait pas dû ignorer mes appels. »
Et sur ces mots prononcés avec la plus grande froideur, il lui brisa la nuque.
« Je n'aime pas les Calices rebelles. C'est dommage, elle était très jolie. »
Et il quitta l'établissement comme ça, comme s'il était juste venu déposer un colis ou boire un verre. Bien sûr, mon père était écrasé de chagrin et moi j'étais tétanisée, alors personne ne songea à lui courir après pour lui demander des explications. Au fond, c'était peut-être mieux. Peut-être nous aurait-il tués comme ma mère.

Mais il n'allait pas s'en tirer comme ça. Oh que non. Je me lançais à corps perdu dans des recherches sur les vampires. Je découvris tout un monde, toute une face de notre histoire que je n'avais jamais soupçonnée. Puis je découvris l'existence des chasseurs. Sans la moindre hésitation, je sus que je devais venger ma mère et qu'il me fallait pour cela devenir moi aussi une chasseresse. Ce fut dur de trouver un maître mais je finis par mettre la main sur un chasseur expérimenté qui accepta de me prendre sous son aile. Ce ne fus pas l'histoire de ma mère qui le fit céder mais ma détermination. J'étais résolue à éliminer les vampires, afin éradiquer la menace qu'ils représentaient, afin qu'aucun enfant ne vive ce que j'avais vécu : la perte d'un être cher. C'était devenu une obsession, une condition sine qua non à mon existence.

Pendant de longues années, je suivis son enseignement. Je n'étais pas une élève prodige, loin de là. Manier une arme n'était pas si facile que ça mais à force de répéter encore et encore les mêmes mouvements, je progressais et finis par manier correctement mon arme. J'avais choisi une épée, celle qui passait de génération en génération dans la famille. C'était une vieille relique poussiéreuse mais à l'aide de mon mentor, je la restaurais et en fis une arme anti-vampires.

Après mes longues années d'entraînement, je revins finalement chez moi, fraîchement "adoubée" chasseuse de vampires par mon maître, juste après avoir vengé ma mère. Je l'avais vengée, certes, mais je m'étais également confrontée au plus grand sacrifice que peut faire un chasseur. J'avais offert mon cou. J'avais offert mon sang. Pour piéger ce vampire, j'avais dû jouer de mon corps, l'attirer à moi. M'offrir en Calice. Et tandis qu'il plongeait ses crocs dans ma gorge, j'avais dégainé. Je l'avais tué. Je n'avais été Calice que quelques minutes à peine mais je m'étais jurée de ne plus jamais en redevenir un. Être à la merci d'un de ces monstres m'emplissait d'horreur. Bien évidemment, il avait sentit l'argent le brûler. Alors il avait appliqué sa sentence. A jamais je garderais la cicatrice de ses crocs dans mon cou. A jamais.

Mon père rendit l'âme peu après mon retour et je pris la régence de la taverne familiale. L'après-midi, j'étais serveuse, le soir chasseuse. Et le matin, je dormais. N'allez pas croire les livres et tout le reste, il est physiquement impossible de tenir un rythme du style "je travaille toute la journée et je cours après les vampires la nuit, et je suis en pleine forme ♥".

La vie continua. Et un inconnu blond aux yeux rouges entra dans la taverne pour la première fois. Il s'installa au comptoir et commanda un verre de vin.

Pouvoirs et Armes
Épée anti-vampires ∞ Sharmal possède une grande épée anti-vampire bleu et or, qu'elle peut dissimuler en elle grâce à sa capacité de base, le Corps-fourreau.
   Protection des pensées ∞ Sharmal peut dissimuler ses pensées et empêcher des adversaires de les lires. Bien entendu, quelqu'un doté d'un puissant don de Lecture de pensées percera sans difficultés sa barrière mentale instable.
  Soin ∞ Elle peut soigner de petites blessures chez d'autres personnes mais est incapable de se soigner elle-même.

Il s'éveillera
Illusions psychotiques ∞ Pouvoir permettant d'emprisonner les gens dans une illusion mentale.

Ce pouvoir, Sharmal ne l'aime pas. Il est trop étrange. Elle ignore comment l'activer et encore moins comment le dissiper. Du coup, elle l'utilise le moins possible. Surtout qu'il pompe énormément d'énergie et qu'elle ignore totalement ce qu'elle projette. La cible voit-elle des bisnounours ou un vampires steak haché ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallen-kingdoms.forumactif.com

Fiche de présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fiche de présentation .
» Miss A
» Fiche de présentation: Maéva Méline
» Opéra de Paris - 2009/2010 (Présentation de la saison)
» Opéra de Lille - Saison 2008-2009 Présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallen Kingdoms :: Il était une fois :: Breath ! :: M. Sharmal Dan Derlíon-